((((( 2019-2020 ))))) <<<<< ((((( 01001358289 )))))
facebook twitter google+ youtube rss


 

Topics in Foreign Languages 2019 topics .. foreign .. languages .. English .. policy .. economy .. social .. arts .. artist .. actor .. actress .. TV .. national .. international .. peace .. war .. news .. America .. president .. minister .. government .. citizen .. revolution


 
 
  
  #1  
01-15-2013, 03:55 AM
 
: Sep 2012
: -
: 31
: 67,020
26 Islam Politique : Ennahda, chec l'preuve du pouvoir 2013


Islam Politique : Ennahda, chec l'preuve du pouvoir
2013

Islam Politique: Ennahda, chec l'preuve du pouvoir

A la tte du gouvernement tunisien depuis plus dun an, Ennahda semble perdre des voix sur le terrain. Sil reste le favori des sondages, ce parti tendance islamique est de plus en plus critiqu.



Ennahda, cest Ben Ali avec une barbe . Une phrase courante rpte par les Tunisiens qui, deux ans aprs leur rvolution du jasmin, vivent sous une gouvernance islamique. La Tunisie souffre toujours dun grave tat dinstabilit politique, conomique et scuritaire. Lors de la premire lection libre de lAssemble Nationale Constituante (ANC), en octobre 2011, les islamistes dEnnahda sont sortis vainqueurs du scrutin en remportant 41 % des siges. Une victoire surprise qui intervient aprs une longue absence du parti de la vie politique, dont la plupart des dirigeants taient en exil.
Une raison qui explique pourquoi les islamistes, quils soient dEnnahda ou non, nont jou quun rle mineur dans la rvolution. Fond le 6 juin 1981 sous le nom de Mouvement de la Tendance Islamique (MTI), avant de changer de nom en fvrier 1989 pour Ennahda , le parti a rapidement gagn une large audience. Le MTI dveloppe alors une importante activit sociale, crant des comits populaires et des associations de bienfaisance. Ses revendications dinsertion dans le dbat politique, sous Habib Bourguiba et Ben Ali, feront toujours face une fin de non-recevoir. La victoire dEnnahda lors des lections parlementaires de 1989 o le parti remporte 30 % des suffrages, marque un tournant politique. Le rgime rentre alors dans une longue phase de rpression contre les islamistes.
Face au durcissement de la rpression, le mouvement disparat de la scne politique. En exil, les activits dEnnahda se poursuivent, mais sans vritable cho.
Retour en hros
Aprs la rvolution, Ennahda revient en Tunisie et se replace sur le devant de la scne. Un accueil triomphal acclame le retour de lhomme fort du parti, Rached Al-Ghannouchi, exil depuis 20 ans en Angleterre. Ds lors, Ghannouchi multiplie les dclarations modres pour apaiser les craintes des Tunisiens face une islamisation du pays. Lislam politique est compatible avec la dmocratie. Pourquoi nous rapprocher dun modle loign de notre pense, comme le modle saoudien, alors quil existe dautres modles islamiques qui combinent islam et modernit, comme les modles turc, malaysien et indonsien ? , avait-il dclar.
A lapproche des lections de lANC, en octobre 2011, les promesses dEnnahda se font attrayantes. Ghannouchi promet de crer 400 000 emplois dici 5 ans, de dfendre lidentit moderniste du pays, de maintenir le code du statut des personnes datant de 1956, ainsi que toutes les dispositions touchant lgalit entre hommes et femmes. Selon Amani Al-Tawil, chercheuse au Centre des Etudes Politiques et Stratgiques (CEPS) dAl-Ahram, la russite dEnnahda sexplique par plusieurs facteurs. Dabord, ils ont bien financ leur campagne lectorale. Ensuite, les Tunisiens, en votant pour les islamistes, ont voulu punir les allis de Ben Ali. Enfin, Ennahda a pu compter sur un enthousiasme croissant pour les partis islamiques dans le monde arabe .
Les trois gagnants des lections taient Ennahda, le parti du Congrs pour la Rpublique et Ettakatol, du centre-gauche. Ils ont alors form une coalition pour diriger le pays, qui sest par la suite rvle difficile. Et ce nest quen dcembre, aprs de longs tiraillements au sein de troka, quun gouvernement de transition est form. La mainmise dEnnahda sur le gouvernement ne fait alors plus de doute. Le chef du gouvernement est Hamadi Jebali, le numro 2 du parti. Le mouvement sempare des principaux portefeuilles comme la Justice, les Affaires trangres et lIntrieur, et place ses hommes au sommet des gouvernorats rgionaux et du pouvoir central.
Premier bilan ngatif
Mais le premier bilan de ce gouvernement majorit islamiste reste ngatif. Tous les indicateurs conomiques sont dans le rouge. Le gouvernement ne tient pas ses promesses, comme la rdaction de la Constitution, lamlioration de la situation sociale et la rduction du taux de chmage. Sur le plan scuritaire, Ennahda, la tte du ministre de lIntrieur, est accus dtre responsable de linscurit cause par des actes de violences menes par des mouvements salafistes. Ces derniers se dressent contre Ennahda, lui faisant perdre sa crdibilit.
Mais les relations entre les deux sont ambigus. Ghannouchi tente alors de leur tendre la main : Les salafistes sont nos enfants, ils annoncent une nouvelle culture , avait-il dclar. Un vido scandale fait le tour du pays et alimente les craintes des Tunisiens. Elle montre Ghannouchi demandant aux salafistes de faire preuve de sagesse pour asseoir leur pouvoir face aux lacs qui contrlent encore mdias et institutions et qui peuvent rebondir aprs leur chec aux lections doctobre 2011. Mais lattaque contre lambassade amricaine, en raction au film islamophobe, par les salafistes est le geste de trop pour Ennahda. Selon les analystes, une rupture franche pourrait intervenir entre les deux allis.
Le prsident Al-Marzouki, un vieil opposant, est lui aussi accus de fermer les yeux devant cette dominance islamique. Cest en aot dernier quil est sorti de son silence pour critiquer Ennahda, laccusant de chercher prendre les pleins pouvoirs.
La Constitution au coeur des enjeux
La bataille pour la Constitution fait aussi rage. Des divergences entre Ennahda et les autres partis se font entendre, portant essentiellement sur deux articles attribuant au premier ministre trop de pouvoirs et limitant excessivement ceux du prsident de la Rpublique. Ce systme parlementaire, que les islamistes ont jur de dfendre jusquau bout , donnerait au parti islamiste, dont sera issu le prochain chef du gouvernement, une mainmise quasi totale sur la vie politique. Une autre proposition darticle voquant la complmentarit, et non lgalit, entre hommes et femmes a par ailleurs mis les positions modres des islamistes en porte--faux.
Pour Al-Tawil, les islamistes dEnnahda adoptent la mme stratgie que les autres mouvements de lislam politique dans les pays du Printemps arabes. Ils profitent du systme dmocratique pour arriver au pouvoir et ensuite, ils remettent tout en cause , estime la chercheuse. A lapproche des lections lgislatives et prsidentielles prvues en juin 2013, la scne politique est divise entre deux camps : Ennahda et le mouvement Nidaa Tounes, qui est en passe dunifier lopposition. Selon les sondages, Nidaa Tounes simposerait comme la deuxime force politique du pays, devenant ainsi ladversaire numro un dEnnahda. Ennahda risque un vote-sanction vu son chec raliser les objectifs de la rvolution , conclut Al-Tawil.

With My Best Wishes
Mr. Ashraf Fouda



:


Mr. Ashraf Fouda

 

()

(Tags)
2013, chec, ennahda, islam, l'preuve, politique, pouvoir


 


: Islam Politique : Ennahda, chec l'preuve du pouvoir 2013
The Religion Of Islam 2
Islam In Focus
Islam And Christianty
Christ In Islam
Politique : Changements stratgiques avant les lgislatives 2013

RSS 2.0 RSS XML MAP HTML Sitemap


03:10 AM

    RSS - - - -

Powered by vBulletin™ Version 3.8.7
Copyright © 2019 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved
-:: ::-
Sitemap Arabic By
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 599 600 601 602 603 604 605 606 607 608 609 610 611 612 613 614 615 616 617 618 619 620 621 622 623